avis facebook twitter dailymotion

Meilleurs bois de chauffage, choisir la bonne essence

Lors de votre achat, renseignez-vous sur la qualité du bois vendu et exigez un bois bien sec afin d’exploiter au maximum le potentiel du bois énergie. 2 ans de séchage sont un minimum pour obtenir un taux d’humidité avoisinant les 20%.

Le taux d’humidité du bois est un élément essentiel de la qualité du bois de chauffage, il conditionne le rendu énergétique du combustible. Ainsi la qualité de séchage est plus importante que le type de bois utilisé.

Astuce: Vous pouvez vérifier si le bois est sec en tapant 2 bûches l’une contre l’autre, elles doivent donner un bruit bien sec. (attention, cette astuce ne peut en rien substituer un contrôle de l'hygrométrie par Humidimètre pour bois de chauffage)

Stockez votre bois à l’abri des intempéries, de préférence bien exposé au vent.

Préférez des essences de bonne qualité comme le chêne, le charme, le hêtre qui ont des rendements calorifiques très important. On peut également conseiller les essences suivantes : Aulne, Bouleau, Frêne.

Les feuillus durs sont les plus appréciés pour le chauffage domestique, à l’exception du châtaignier qui éclate en brûlant.

Les feuillus tendres et les résineux brûlent plus vite. S’ils sont mal stockés, ils se dégradent rapidement. Les résineux sont néanmoins appréciés pour leur montée rapide en température mais ils génèrent beaucoup de suie.

- Le sapin et l'épicéa ont un pouvoir calorifique quasi identique cependant le sapin produit moins de résine, il génère donc moins d'étincelles.

- Le Charme commun a un très haut pouvoir calorifique. Il donne une belle flamme et brûle longtemps. Comme le frêne, il est particulièrement difficile à couper. Le frêne donne la plus belle flamme. Il est idéal pour les cheminées, car il produit peu d'étincelles.

- Le pin et le mélèze sont de bien meilleure qualité, mais sont moins répandus.

- Le chêne est multi usages. Il donne de bonnes braises mais une flamme moins belle. Le pouvoir calorifique est encore un peu plus élevé que celui du hêtre, et la combustion est la meilleure. Il est donc bien adapté pour les fours, mais pas pour les cheminées ouvertes. Le chêne contient beaucoup de tanins nécessitant un bon séchage, minimum 3 ans dont 2 sous intempéries afin d’éliminer le maximum de tanins. L’excès de tanins est néfaste pour le matériel et les conduits (formation rapide de bistre).

- Le hêtre est considéré comme le bois de chauffage idéal car il donne une belle flamme et de bonnes braises presque sans étincelles et il a, en outre, un très haut pouvoir calorifique. L'apport énergétique / calorifique du bois de hêtre est souvent cité comme une référence par rapport à d'autres bois. Son odeur est généralement très appréciée, c'est la raison pour laquelle le fumage des denrées alimentaires est fait principalement sur bois de hêtre.

- Le bouleau est souvent utilisé pour les cheminées, car il donne une belle flamme (clair, légèrement bleutée) et un bon arôme. Il brûle relativement rapidement.



Revenir en arrière

 


 

Découvrez le Guide de l'habitat, conseils et astuces pour la construction ou rénovation de votre maison.

 

Vignette wattimpact.com