Visiter notre partenaire Visiter notre partenaire Visiter notre partenaire Visiter notre partenaire Visiter notre partenaire
lemarchedubois.com, l’annuaire des fournisseurs de bois de chauffage - granulés de bois - bûche compressée.
facebook twitter dailymotion

Les poêles à bois

La chaleur produite par un poêle à bois peut se diffuser :

-          Par convection : comme pour le foyer fermé, l’air réchauffé s’élève et est dirigé, réchauffant l’air ambiant.
-          Par rayonnement : l’air ambiant est réchauffé au contact du corps du poêle.
-          Par convection et rayonnement.

Poele_a_bois_chauffage_au_bois

Nous pouvons distinguer plusieurs types de poêles à bois :


Les poêles en acier et fonte

Il s’agit des poêles les plus répandus. Ils chauffent rapidement, mais leur capacité à stocker la chaleur (inertie thermique) est faible.
Ce type de poêle est idéal pour un chauffage d’appoint et s’intègre parfaitement dans les habitations modernes.
Le rendement calorifique de ces appareils varie entre 60 et 80 %.


-
Le poêle de masse à longue inertie

Les pierres qui constituent le corps de ce type de poêle stockent la chaleur produite et la restituent durant plusieurs heures (de 12 à 24 heures selon les installations).
S’ils consomment peu de bois, ces appareils sont cependant très lourds et imposants.
En effet, ils peuvent peser jusqu’à deux tonnes. Ce type de poêle est souvent inclus dans la structure même de l’habitation, à l’exemple du karloff Alsacien en faïence ou du poêle nordique.


Le poêle scandinave compte parmi les poêles les plus performants.
Son corps de chauffe est en acier et sa structure est couverte de pierres réfractaires.


-
Le poêle en vitrocéramique

Les portes en vitrocéramique permettent une vue sur la flambée de votre foyer fermé.
Deux catégories de poêle en céramique sont disponibles sur le marché : classique ou à inertie. Le rendement calorifique de ce type d’appareils avoisine les 70 %.


-
Le poêle à bois à post-combustion

Le rendement calorifique est amélioré et la consommation de bois diminuée grâce à un foyer secondaire qui brûle les gaz s’échappant du bois. Des entrées d’air supplémentaires forcent le bois à brûler vers le bas, ce qui améliore la combustion des bûches.

Ce système est également appelé « poêle à double combustion ».

A lire aussi :
- Entretenir son poêle à bois
Utiliser vos cendres de bois

 


Obtenez gratuitement jusqu'à 3 devis pour votre projet de poêle à bois





Revenir en arrière

 

LE BLOG

Conseils pour mieux se chauffer au bois.

Nos clients nous aiment :
Lemarchedubois.com :