lemarchedubois.com, l’annuaire des fournisseurs de bois de chauffage - granulés de bois - bûche compressée.
facebook twitter dailymotion

Évacuation des fumées

Lors de l’installation d’un poêle à bois, une attention toute particulière doit être apportée à l’évacuation des fumées. Invisible mais pourtant primordial, un conduit d’évacuation mis aux normes est obligatoire. Une intoxication aux fumées dues à la combustion du bois peut entraîner la mort.
Il en va donc de votre sécurité, mais également de la performance de votre système.

 

Législation

Un certain nombre de lois et de normes sont à respecter lors de l’installation de votre appareil de chauffage au bois.
N’hésitez pas à faire appel à un professionnel certifié qui saura vous conseiller au mieux !

Lors de vos travaux, la norme de référence est le NF DTU 24.1. Edité par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, il s’agit d’un document technique, servant de repère aux professionnels, qui précise entre autre le nombre maximal de coudes et de dévoiements possibles pour une évacuation des fumées optimale.
Cette norme est généralement respectée pour les nouvelles installations de poêles ou de chaudières.

Assurez-vous que les conduits de vos systèmes traditionnels (cheminée, foyers ouverts…) soient conformes. Certains conduits un peu plus anciens peuvent être inadaptés. Optez alors pour une rénovation avec un tubage complet.

Les arrêtés du 22 octobre 1969, du 20 juin 1975, du 20 juin 1990 et du 25 juillet 1997 légifèrent sur la question des conduits d’évacuation.
Renseignez-vous auprès de votre mairie pour les spécificités locales et rappelez-vous que l’entretien de vos appareils de chauffage au bois et le ramonage de vos conduits sont obligatoires.

L’entretien des conduits sera différent selon le type de combustible utilisé et l’essence de celui-ci.
Pour un poêle à granulés, les dépôts dus à la combustion seront moins importants que pour un poêle à bûches.
Cependant, le fonctionnement optimal de tous les types d’appareils de chauffage au bois dépend grandement de leurs entretiens réguliers.

Évacuation des fumées chauffage


 

Le conduit

Le conduit d’évacuation ne peut pas être d’un diamètre inférieur à celui de la buse de sortie de l’appareil de chauffage.

Si vous possédez un foyer ouvert, un insert pouvant fonctionner porte ouverte ou un foyer fermé avec une porte escamotable, la réglementation impose une section minimale de tubage de 180 mm.

Si vous avez un foyer fermé ou un insert ne fonctionnant qu’avec la porte fermée, la longueur de tubage minimale est de 150 mm.






Le tirage

Pour un système de chauffage au bois performant, un bon tirage est nécessaire. Si la fonction première du conduit est d’évacuer les fumées produites par la combustion, il permet également de créer un appel d’air alimentant votre feu. Si l’apport d’air frais est insuffisant, l’appareil consommera l’air de la pièce dans laquelle il est installé, mettant en danger la santé des habitants. Le conduit d’évacuation doit donc être correctement calibré.

Plus le conduit sera long, meilleur sera le tirage. Ainsi, lors de l’installation, il faudra prendre en compte le volume et la hauteur de la pièce pour adapter l’ouverture et le diamètre du conduit.



Revenir en arrière



 

LE BLOG

Conseils pour mieux se chauffer au bois.
Nos clients nous aiment :
Lemarchedubois.com :